Rechercher

La nuit noire de l'âme

Dépression spirituelle ou source magnifique de transformation?

Nuit noire de l'âme

Le processus débute lorsque vous êtes confronté à des blessures inconscientes, des traumas ou des liens karmiques qui remontent à la surface pour se nettoyer. L'ancien se dissout pour laisser la place au renouveau.


Vous rentrez dans une période tumultueuse qui peut durer une nuit à quelques mois. Les masques tombent, les illusions de l'égo ne prennent plus et il est temps de libérer.

Pas à pas vous avancez dans le noir, enveloppé d'un étrange nuage dense, lourd qui vous tirent dans un tourbillon, vers le chaos: la nuit noire de votre âme.


La nuit noire de l'âme peut être comparer à une dépression, spirituelle ici. Cependant, certains points diffèrent.

Au ralenti, isolé, triste, vous trouvez quand même la force d'avancer et à priori aucun évènement majeur: décès, séparation... ne vient la déclencher mais plutôt mais à un « état d'esprit » sur la vie en général, sur notre vie en particulier et sur le monde qui nous entoure.


Mais alors qu'est ce qui déclenche la nuit noire de l'âme: cette « crise spirituelle »? La fin des illusions de l'égo

Un cataclysme qui déclenche la destruction de l’ego alors que votre subconscient perce. Il vous offre un regard nouveau et clair sur votre propre personnalité, vous mettant face à vos pire craintes et insécurités.


Le chaos: avancer sous le déluge sans parapluie

Cette crise vous met face à vous même, fini les faux semblant. Votre âme et votre subconscient perce à travers la couche de l'égo pour révéler votre nature profonde. Vos masques et vos filtres tombent vous mettant face à des émotions intenses, tumultueuses et à des questionnements profond sur le sens de notre vie en ce monde.

Dénudé de votre égo qui s'est dissous sous la force de votre âme, vous avancez sans parapluie sous le déluge pour affronter la face sombre de votre âme.



La lumière infinie de votre âme

Combien de fois, ai-je entendu il faut affronter ses ombres pour découvrir sa lumière.

Impossible pour mon mental de comprendre pourquoi je devrais "me faire du mal" pour aller bien. Comme le dicton, "il faut souffrir" pour être belle, il était pour moi inconcevable de penser que nous devrions souffrir pour accéder à la beauté de notre âme. Pourtant, pour toucher du doigt la lumière infinie de votre âme, il vous faut affronter les ombres de notre être.


«Il n’y a pas de prise de conscience sans douleur. Les gens feront n’importe quoi, aussi absurde soit-il, pour éviter d’affronter leur propre âme. On ne s’illumine pas en imaginant des figures de lumière, mais en rendant les ténèbres conscientes. »

Carl Jung


Un passage initiatique pour purifier son passé

Je peux vous assurer que lorsque l'on affronte la nuit noire de l'âme, "on ne voit pas la lumière au bout du tunnel". A l'extérieur, on peut paraitre stable mais à l'intérieur, c'est un tel chaos qu'il est difficile de croire qu'un jour on pourra sortir de ce tourbillon infinie.

Pourtant la nuit noire de l'âme n'est bien qu'un pas-sage. Il s'agit d'une crise qui permet de purifier son passé dans cette vie ou transgénérationnel.

Les blessures, traumas, émotions qui ont été enfouis remontent à la surface pour être traversés et nettoyés. Ce n'est qu'après ce grand coup de ménage que votre âme pourra se remettre à briller. Imaginez une pièce avec un grand tapis, à chaque poussière ou nouveau déchet vous le cachez sous le tapis, au bout d'un moment la couche de crasse installée sous le tapis sera tellement épaisse qu'elle ne pourra plus passer inaperçue. Il vous faudra donc enlever le tapis qui protégeait cette épaisse couche pour affronter le ménage qui vous attend. A ce moment là, on se demande toujours pourquoi on n'a pas préféré faire le ménage petit à petit sur l'instant, tout simplement car ce n'était pas le moment d'affronter tout cela. La nuit noire de l'âme nous invite à enfin affronter nos peurs, nos insécurités pour passer un coup de balai sur notre passé car c'est le moment où notre âme est prête pour le faire.


Comment affronter la nuit noire de l'âme?


Soyez patients et tolérants avec vous, un enfant met en moyenne 1 an à marcher comment voudriez vous appréhender votre être profond en quelques jours.


1. Ayez confiance en vous

Vous avez les ressources nécessaires pour affronter tout cela et si vous en doutez, il y aura toujours quelqu'un sur votre chemin pour vous aider ou pour vous le rappeler


2. Arrêter de combattre l'obscurité

Go! Ne faites pas de détour, allez-y. Il est temps d'affronter "les ténèbres". La peur sera là car descendre dans le noir paraît fou quand on ne souhaite qu'une seule chose remonter vers la lumière. Pourtant plus vous repoussez quelque chose, plus il sera présent. Et vous ne trouver pas que combattre est fatiguant? Accepter, demande bien moins d'énergie que combattre et pourtant votre mental vous fera croire l'inverse


3. Prenez soin de votre corps physique, ancrez-vous

Nous sommes fait de plusieurs corps: physique, mental, énergétique....Prenez soin de chacun et notamment de votre corps physique. N'oubliez pas que notre corps et notre vaisseau pour ce voyage sur Terre. Restez ancré en faisant de l'exercice physique, des ballades dans la nature, des massages. Accompagnez votre corps dans ce changement.


4. Ne vous laissez pas entraîner par votre mental

Le mental n'aime pas le changement et l'inconnu. Il aura donc tendance à inventer mille stratagème pour éviter d'affronter le problème. Ne le laissez pas faire car ne pas l'affronter aujourd'hui, c'est l'affronter demain. La méditation, le coaching, la cohérence cardiaque pourra vous aider à calmer le mental


5. Restez ouvert au monde

La solitude peut aider à aller en profondeur mais n'y rester pas enfermer. Entourez vous d'amis, de famille compréhensives pour vivre des bons moments. Même si vous n'êtes pas pleinement présent dans ces moments, cela n'est pas important, ce qui est important est de ne pas couper les liens avec une vie sociale. Par contre, couper certains liens et relations toxiques seront plus que bénéfiques durant cette période.


6. Continuez vos pratiques

Ne perdez pas la foi et continuer vos pratiques énergétiques, spirituelles... le chemin spirituel n'est pas qu'un chemin de joie, la spiritualité nous amène à vivre et accepter le moment présent avec beaucoup d'amour que ce que nous vivions soit intense ou doux.

Alors n'abandonnez pas, l'univers est toujours avec vous, il vous amène vers la connaissance de votre âme.


5. Faites vous accompagner

Trouvez la personne qu'il vous faut: psy, coach, énergéticien... peu importe tant que c'est la bonne personne pour vous. Choisissez une personne de de confiance et ne vous laissez pas emmener dans des pratiques extrêmes pour vous libérer plus rapidement. C'est une course de fond, pas un sprint, vous avez le temps.


6. Prenez la vie avec légèreté

Gardez le sens de l’humour, la légèreté de la vie pour survivre à cette expérience. Si cela est trop compliqué, appelez le plus souvent possible la personne de votre entourage avec le plus grand sens de l'humour, elle vous mettra du baume au coeur et à l'âme.


7. Chaque expérience est différente

Ne recherchez pas l'intensité à tout prix. Vous ne gagnerez pas des points si le bonheur a été plus difficile à obtenir. Alors foutez-vous la paix et vivez votre propre expérience.


La nuit noire de l'âme est un passage intense, obscur mais aussi la source magnifique d'une belle transformation et je devrais dire d'une reconnexion à votre âme.



Cet article fait écho à une expérience personnelle et a pour vocation à exprimer une vérité pas LA vérité. Je vous inviterai toujours dans mes écrits à questionner tout ce que vous lisez avec votre propre filtre.



17 vues0 commentaire